accordion-iconalert-iconarrow-leftarrowarticleShowedbacktotopCreated with Sketch. bookmarkcall-iconcheckchecked-iconclockclose-grcloseconnexion-iconfb-col fb-footer-iconfb-iconfb feedMark__icon--radiofeedMark__icon--starPage 1Created with Avocode.filterAccordion-arrowgoo-col headerBtn__icon--connecthomeinfo-blueinfo insta-1 instalank2IconCreated with Avocode.lglasslink-2linklink_biglinkedin-footer-iconlinkedin-iconlinkedin Svg Vector Icons : http://www.onlinewebfonts.com/icon lock-bluelockmail-bluemail-iconmailnot_validoffpagenavi-next-iconpdf-download-iconplus print-iconreadLaterFlagrelatedshare-icontagsLink-icontop-pagetw-col tw-footer-icontw-icontwitter unk-col user-blueuseruserName__icon--usernamevalidyoutube-footer-iconyoutube Svg Vector Icons : http://www.onlinewebfonts.com/icon

La CGLPL dresse un état des lieux préoccupant de la situation des mineurs privés de liberté

AAI

Des structures mal préparées à l'accueil des mineurs, des enfants inégalement protégés, des parcours jalonnés de rupture, un droit à l'éducation négligé, des relations familiales distendues… La Contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) a rendu un nouveau rapport sur « Les droits fondamentaux des mineurs enfermés » dans lequel elle juge « préoccupante » la situation des mineurs privés de liberté. Le rapport souligne qu'ils étaient 804 au 1er janvier 2020 contre 672 au 1er janvier 2020, dont 82 % en détention provisoire alors qu'ils sont présumés innocents. La délinquance des mineurs n'est pas en augmentation, pourtant le traitement de leur passage à l'acte fait l'objet d'une plus grande...

Pas encore abonné ?

Restez informé partout et tout le temps, LexisVeille.fr scrute et analyse toute l’actualité du droit et des juristes pour vous avertir sans délai de ce qui vous concerne vraiment.

Je m'abonne

Déjà inscrit ?

Vous pouvez lire l’intégralité de l’article en vous connectant ci-dessous.