Vente de supports vierges via des sites d’e-commerce : revirement sur les débiteurs de la rémunération pour copie privée

La Cour de cassation, dans un arrêt du 5 février 2020, juge qu'un commerçant qui opère depuis un autre pays membre de l'UE et vend des supports vierges en France, via un site d’e-commerce, doit s'acquitter de la rémunération pour copie privée. Elle modifie ainsi son interprétation de l'article L. 311-4 du Code de la propriété intellectuelle sur les débiteurs de la rémunération pour copie privée afin de se conformer à la jurisprudence...

Pas encore abonné ?

Restez informé partout et tout le temps, LexisVeille.fr scrute et analyse toute l’actualité du droit et des juristes pour vous avertir sans délai de ce qui vous concerne vraiment.

Je m'abonne

Déjà inscrit ?

Vous pouvez lire l’intégralité de l’article en vous connectant ci-dessous.