Les taxis français attaquent Uber pour concurrence déloyale

Les taxis français ont décidé d’intenter une action collective à l’encontre de la société Uber. Ils s’appuient sur la décision de la Cour de cassation du 4 mars dernier dans laquelle elle affirme que la relation qui lie un chauffeur Uber avec la société californienne est la même que celle qui unit employeur et salariés (Cass. soc., 4 mars 2020, n° 19-13.316, FP-P+B+R+I ; V. Le lien unissant Uber à un chauffeur requalifié en contrat de travail par la Cour de cassation). Pour les taxis, cette jurisprudence « laisse entrevoir la possibilité d’obtenir réparation du préjudice subi au moyen d’une action collective inédite », sur le fondement d’une action en concurrence déloyale....

Pas encore abonné ?

Restez informé partout et tout le temps, LexisVeille.fr scrute et analyse toute l’actualité du droit et des juristes pour vous avertir sans délai de ce qui vous concerne vraiment.

Je m'abonne

Déjà inscrit ?

Vous pouvez lire l’intégralité de l’article en vous connectant ci-dessous.