Coronavirus : le cri d'alerte des indépendants devant la délégation aux entreprises du Sénat

Les travailleurs indépendants dénoncent un « maquis des aides » pour faire face à la crise sanitaire et des « complexités administratives » qu'ils « ne parviennent pas ou difficilement à décrypter ». 60 % des indépendants envisagent le licenciement ou la cessation d'activité. Selon un sondage mentionné par le président de l'Union des indépendants : 48 % de ses membres n'ont pas eu accès au premier plan de solidarité ; 81 % n'ont pas bénéficié d'un report de charges sociales ou fiscales ; aucun n'a bénéficié d'un report de loyer ; 90 % ont préféré renoncer au prêt garanti par l'État (PGE) par crainte d'une dette...

Pas encore abonné ?

Restez informé partout et tout le temps, LexisVeille.fr scrute et analyse toute l’actualité du droit et des juristes pour vous avertir sans délai de ce qui vous concerne vraiment.

Je m'abonne

Déjà inscrit ?

Vous pouvez lire l’intégralité de l’article en vous connectant ci-dessous.