CNIL : le mur infranchissable des cookies

La Commission nationale de l'informatique et des libertés a excédé ses pouvoirs en s'opposant, dans une délibération portant adoption de lignes directrices pour l'application de l'article 82 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 aux opérations de lecture et d'écriture dans le terminal d'un utilisateur, à la pratique des "cookies walls" (CNIL, délib. n° 2019-093, 4 juill. 2019 ; V. Lignes directrices sur l'application de la loi « informatique et libertés » aux cookies et autres traceurs). Celle-ci permet de bloquer l'accès à un site web ou à une application mobile par un utilisateur qui ne consent pas au dépôt, ou à la lecture, sur son terminal, de cookies et autres traceurs de connexion. La CNIL avait tiré cette interdiction...

Pas encore abonné ?

Restez informé partout et tout le temps, LexisVeille.fr scrute et analyse toute l’actualité du droit et des juristes pour vous avertir sans délai de ce qui vous concerne vraiment.

Je m'abonne

Déjà inscrit ?

Vous pouvez lire l’intégralité de l’article en vous connectant ci-dessous.