Evaluation de la « loi prostitution » de 2016 : le manque de volonté politique empêche une bonne application du texte

L’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), l’Inspection générale de la Justice (IGJ) et l’Inspection générale de l’administration (IGA) ont remis à la garde des Sceaux leur rapport d’évaluation de la loi du 13 avril 2016 qui vise à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes...

Pas encore abonné ?

Restez informé partout et tout le temps, LexisVeille.fr scrute et analyse toute l’actualité du droit et des juristes pour vous avertir sans délai de ce qui vous concerne vraiment.

Je m'abonne

Déjà inscrit ?

Vous pouvez lire l’intégralité de l’article en vous connectant ci-dessous.