ASE : de l'obligation d'accompagnement d'un mineur devenant majeur

Lorsqu'en France un enfant devient majeur, il est évident qu'il ne devient pas adulte par magie le jour même de ses 18 ans. Ce processus est lent et continu et ses besoins ne sont pas considérablement modifiés, du jour au lendemain, par la seule reconnaissance officielle de la fin de son âge mineur. En conséquence, est-il parfois compliqué et humainement délicat, lorsqu'un anniversaire survient en cours d'année scolaire notamment de considérer un accompagnement de mineur et les obligations qui pèsent (ou ne pèsent plus) sur la collectivité...

Pas encore abonné ?

Restez informé partout et tout le temps, LexisVeille.fr scrute et analyse toute l’actualité du droit et des juristes pour vous avertir sans délai de ce qui vous concerne vraiment.

Je m'abonne

Déjà inscrit ?

Vous pouvez lire l’intégralité de l’article en vous connectant ci-dessous.